• L’État terroriste contre le peuple de souche. Des morts, des blessés graves « Rotule explosée, mâchoire fracturée, côte cassée, œil crevé… Depuis le 17 novembre 2018, pas une manif de gilets jaunes sans son lot de blessés graves », même le Canard enchaîné à l’Élysée le reconnaît !

     

    Le collectif Désarmons-les a recensé à la veille du 12 janvier, 82 blessés graves, avec « des membres arrachés, organes ayant perdu leur fonction, os fracturés, pieds et jambes incrustés de bouts de grenades, brûlures graves, plaies ouvertes à la tête », etc.

     

    Ils sont armés jusqu’aux cuisses d’armes suisses, les chiens et chiennes de garde de la démocratie, de la démocratie des milliardaires, autrement dit la ploutocratie. 
    Il n’y a pas que les balles du LBD 40 qui crèvent les yeux, le « 2 poids 2 mesures » aussi ! La violence des flics est inouïe, comparée à la répression maternelle contre certains ’« djeunes »’, graines de terroristes et trafiquants accomplis, qui [re]peuplent les banlieues, passées de rouges à noires. Ceux qui foutent le feu aux voitures des pauvres pour la Saint-Sylvestre et pour passer le temps, quand ils n’égorgent pas pour rendre Service, secrètement, et quittent les gynécées du prétoire en ricanant.

    Que l’on songe au traitement paternel réservé aux Femen par rapport à la brutalité des gens d’armes envers les femmes en gilet ! Dettinger, le boxeur, par son intervention a probablement sauvé la vie d’une malheureuse, battue sans doute à mort par les CRS !

    Les « keufs » caillassés, ou se faisant tirer dessus à balles réelles, quelquefois brûlés vifs par des antifas ignifuges, tout ça ne compte pas, jamais personne n’était arrêté ! Mais des dizaines de GJ croupissent en prison ! 
    Les Chiens de Pavlov ont bien compris le dressage ! Un coup sur le museau si t’effleure l’Indigène, un Os à ronger, si tu blesses grièvement un souchien.

    Ainsi les forces du désordre établi s’en donnent à cœur yeux sur le peuple affamé, écrasé par la Dîme. Le Robocop ressemble à l’État-Coffre-fort, dont il est le chien de garde hargneux.

     

    source : https://petitimmonde.blogspot.com/2019/01/1er-bilan.html


    votre commentaire
  • Eric Zemmour et Marion Marechal Le Pen sont ici magnifiquement "démasqués"... Extrait de conférence sur la "Stratégie sioniste ou de la "zemmourisation" de la droite et des catholiques français...A


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire
  • Ajoutée le 18 janv. 2019
     
    ABONNÉ 127 K
     

     

    Une vidéo réalisée par Know More News et traduite par ERTV.

    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Un poste de Pierre Hillard attire l'attention des internautes, Macron va réaliser le rêve d’Hitler avec une France soumise à l’Allemagne et découpée pour agrandir l’Allemagne ... 

     

    Nouveau traité de coopération franco-allemand qui sera signé par Macron et Merkel le 22 janvier prochain dans la ville allemande d’Aix-la-chapelle. Ville très symbolique puisque capitale de l’empire carolingien au IXème siècle.

     

    Après le Traité de Marrakech, le Traité d'Aix-la-Chapelle qui doit être signé dans cette ville le 22 janvier 2019. Le début de la dislocation territoriale française a commencé via la régionalisation, la coopération transfrontalière etc. Avec ce Traité, la tendance s'accélère. Les élections européennes en mai prochain devraient faciliter ce processus. Pour ceux qui voudraient approfondir le sujet, ils peuvent voir mon livre "Minorités et régionalismes".

    Pierre Hillard.

     


    votre commentaire
  • Bruxelles a alloué 700 millions d’euros à la France pour le développement de projets ruraux, à dépenser entre 2014 et 2020. À un an de l’échéance, seulement 3 % de l’enveloppe ont été dépensés. Le reste pourrait bientôt être perdu.

     


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Parmi les revendications qui ont déjà fleuri et vont fleurir sur les cahiers de doléances de ce grand débat voulu par Emmanuel Macron pour tenter de gagner du temps et d’enrayer la colère d’un peuple jusqu’alors ignoré, il en est une qui risque de s’adresser à quatre hommes.

     

    Quatre hommes qui coûtent à la nation dix millions par an. L’un d’entre eux a reçu de l’État plus de 85 millions d’euros au titre de sa retraite, selon les chiffres calculés par l’ancien député socialiste René Dosière, qui a aussi évalué ce que nous coûte ce dernier à 2,5 millions d’euros par an ! Eh oui, Valéry Giscard d’Estaing, à la retraite depuis 38 ans, coûte à la France 6 849 euros par jour ! À l’heure où les gilets jaunes demandent plus de justice sociale et plus de justice tout court, n’est-ce pas un privilège de trop ?

    Ils sont donc quatre anciens présidents de la République – Valéry Giscard d’Estaing, Jacques Chirac, Nicolas Sarkozy et François Hollande – à bénéficier des rivières de diamants de la part de la nation qu’ils ont été appelés à diriger.

    Le général de Gaulle auquel ces quatre hommes se réfèrent sans sourciller avait, lui, décidé de refuser de bénéficier de cette manne… républicaine. Ne serait-ce pas un signe important de solidarité que ses quatre successeurs encore en vie décident, à leur tour, d’abandonner leurs droits à cette rente à vie, dont le montant est une insulte à ce que touchent nos paysans et les plus modestes de nos retraités ? Et si, par bonheur, Emmanuel Macron n’est pas réélu en 2022, il sera le plus jeune retraité de France puisqu’il n’aura que 44 ans… Faudra-t-il que la République lui verse une pension hors-sol pendant une cinquantaine d’années ?

    Pourquoi ces anciens Présidents bénéficient-ils d’avantages aussi faramineux ? Comme une quinzaine de gendarmes chargés d’assurer la sécurisation de leurs résidences. Comme des locaux meublés et équipés. Comme un secrétariat de sept collaborateurs pendant les cinq premières années, nombre qui se réduira à trois jusqu’à leur mort ! J’allais oublier la voiture et son chauffeur !

    René Dosière estimait que, chaque année, VGE coûtait ainsi 2,5 millions d’euros, Sarkozy 2,2 millions et Chirac 1,5 million. De l’argent dont ils n’ont pas trop l’usage, au vu de leurs revenus ordinaires.

    Quant à Hollande, le jeune retraité, il touche, depuis mai 2017, 5 184 euros comme ancien locataire de l’Élysée, plus 6 208 euros comme ancien député, 3 473 euros comme ancien conseiller référendaire de la Cour des comptes et 403 au titre de diverses fonctions secondaires. Mais ce n’est pas fini, car la générosité de Marianne étant apparemment sans limite, le trésorier du Conseil constitutionnel va lui verser, à vie, un chèque de 12 000 euros bruts. Soit, au total, 27 000 euros par mois. Retraite nette annuelle de M. Hollande : 324 000 euros. Autant dire des broutilles auxquels nous devons rajouter tous les frais des nounous gendarmesques, des secrétariats, du chauffeur et de la voiture, etc. Ces chiffres donnés par l’iFRAP (Fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques) ne sont, hélas, pas contestables et montrent combien, en fin de compte, la politique rapporte gros. On peut donc comprendre la colère populaire qui ne concerne pas que ces parachutes dorés puisque Marianne réserve d’invraisemblables privilèges à des milliers de fonctionnaires dont certains sont rémunérés 300 000 euros par an, des députés, des sénateurs, des présidents de commission, etc.

    Alors, Messieurs les présidents de la République, faites un geste : abandonnez au Trésor public vos scandaleux avantages sonnants et trébuchants.

     


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique