• A Londres, des pêcheurs de Louisiane crient leur colère contre BP

    A Londres, des pêcheurs de Louisiane crient leur colère contre BP

    LONDRES - Une centaine de pêcheurs américains et d'ouvriers britanniques sont venus manifester jeudi à Londres leur colère contre BP devant le centre de conférences où était organisée l'assemblée générale du géant pétrolier, un an après la marée noire du golfe du Mexique.

    "BP, honte à toi!", proclamait une banderole brandie par les manifestants, des pêcheurs venus spécialement de Louisiane et du Texas, aux côtés de salariés britanniques protestant contre la politique de l'emploi du groupe.

    "BP doit payer pour les dommages humains", a lancé Byron Encalade, président de l'association des pêcheurs d'huîtres de Louisiane, assurant qu'il faudrait "dix ans, selon les scientifiques" avant que les dégâts causés aux cultures d'huîtres soient réparés. "Nous sommes anéantis".

    "Nous avons travaillé cinq générations et tout ce que nous avons récolté, c'est la mort de notre communauté", a lancé Diane Wilson, une Texane dont la famille pêche depuis trois générations. "Je suis en colère", a-t-elle expliqué, assurant qu'on lui avait interdit l'entrée de l'assemblée générale, alors qu'elle est actionnaire du groupe.

    Elle s'était enduit le visage de pétrole, pour montrer son mécontentement.

    Les manifestants ont tenté en vain de s'introduire dans le bâtiment où se tenait la première assemblée générale du groupe depuis l'explosion, le 20 avril 2010, de la plateforme Deepwater Horizon exploitée par BP.

    Cette catastrophe a fait 11 morts. Plus de quatre millions de barils de brut se sont également déversés dans les eaux du golfe, souillant des centaines de kilomètres de plages et de fragiles marais.

    Plus de 130.000 personnes ont déposé des demandes d'indemnisation auprès de BP.

    Le groupe a accepté l'an dernier de mettre en place un fonds d'indemnisation de 20 milliards de dollars et a déboursé aujourd'hui 3,5 milliards de dollars en décaissements d'urgence. Il a déjà vendu pour plus de 24 milliards de dollars d'actifs afin de faire face aux coûts engendrés par la marée noire.

    BP

    (©AFP / 14 avril 2011 14h16)


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :