• Bonne nouvelle ?

    Depuis 1971, l'Espagne n'avait plus connu d'excédent commercial. Sa balance, irrémédiablement dans le rouge, est finalement repassé dans le vert en mars, à +634,9 millions d'euros. Bonne nouvelle ? Pas vraiment : cet excédent s'explique avant tout par une chute des importations, les ménages espagnols, touchés par la crise, consomment beaucoup moins.

    En mars, la quatrième économie de la zone euro a vu le volume de ses importations plonger de 15% par rapport à mars 2012, à 19,653 milliards d'euros, tandis que les exportations ont augmenté de 2%, à 20,288 milliards. Il y a un an, en mars 2012, l'Espagne affichait un déficit commercial de 3,245 milliards d'euros


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :