• Circulaire de Valls : Dieudonné contre-attaque

    <header style="margin: 0px; padding: 0px; font-size: 12px; vertical-align: top; color: rgb(19, 19, 19); font-family: Arial, Helvetica, sans-serif;">

     

    Le Point.fr - Publié le <time datetime="2014-01-07T10:35" itemprop="datePublished" pubdate="" style="margin: 0px; padding: 0px; font-size: 11px; vertical-align: top;">07/01/2014 à 10:35</time>

    À la suite de la publication de la circulaire du ministre de l'Intérieur, les avocats de l'humoriste controversé annoncent qu'ils saisissent la Cour de justice de la République.

    <figure class="media_article panoramique" itemprop="associatedMedia" itemscope="" itemtype="http://schema.org/ImageObject" style="margin: 0px auto 20px; padding: 0px; font-size: 12px; vertical-align: top; width: auto; overflow: hidden; zoom: 1;">Photo d'illustration - Dieudonné, au palais de justice de Paris.<figcaption style="margin: 0px; padding: 0px; font-size: 12px; vertical-align: top; color: rgb(102, 102, 102);">Photo d'illustration - Dieudonné, au palais de justice de Paris. © Boutin / Sipa</figcaption></figure>
     
    LE POINT.FR
    </header>
    <section class="col_article" style="margin: -30px 28px 0px 0px; padding: 0px; font-size: 14px; vertical-align: top; float: left; width: 190px;"></section>

    Le "bras d'honneur détendu". C'est par cette expression que les avocats de Dieudonné, Me David de Stefano et Sanjay Mirabeau, désignent la quenelle de l'humoriste controversé. Dans un communiqué intitulé "se moquer du monde", ils estiment que l'affaire de la quenelle "n'est pas un problème de racisme, c'est un problème de mensonge". 

    Au lendemain de la publication de la circulaire du ministère de l'Intérieur visant à faire interdire les représentations de Dieudonné, les avocats annoncent qu'ils ont déposé mardi une plainte pour atteinte à la vie privée et huit plaintes en diffamation. "Nous saisissons également la Cour de justice de la République, à la suite des accusations attentatoires à l'honneur et à la considération, tenues par monsieur Manuel Valls dans le cadre de ses responsabilités ministérielles, à l'endroit de monsieurDieudonné Mbala Mbala", déclarent-ils.

    Pour les conseils de Dieudonné, "des acteurs de la scène publique s'unissent dans le mensonge pour haïr un humoriste et dépriser des citoyens français qui se rassemblent pour rire". Ils rappellent : "La liberté d'expression n'est pas un caprice à la disposition des gouvernants ou d'un humoriste, elle est ce qui permet de faire ce qu'il y a de plus difficile entre les hommes, dire quelque chose à quelqu'un." 


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :