• Clôtures électroniques en Isarël

     

     

    <article class="article article_normal" itemscope="" itemtype="http://schema.org/NewsArticle" style="box-sizing: border-box; margin-bottom: 13px; color: rgb(22, 33, 44); font-family: arial, freeSans, sans-serif; font-size: 13px; line-height: 18px;">

     

    Selon une loi votée le 10 décembre, les immigrés clandestins peuvent être placés jusqu'à un an en rétention sans procès. Un centre de rétention surnommé Holot a été ouvert en décembre dans le sud d'Israël. Il est ouvert pendant la journée, mais les détenus doivent pointer à trois reprises et y passer la nuit. Destiné à accueillir3 000 personnes, il peut être agrandi afin d'en recevoir près de 11 000.

    En 2012, une campagne des autorités israéliennes a abouti au départ ou à l'expulsion de 3 920 des quelque 60 000 Africains entrés clandestinement dans le pays, en grande majorité par la péninsule égyptienne du Sinaï. Parallèlement, Israël a achevé en 2013 la construction d'une clôture électronique le long des 230 kilomètres de frontière avec l'Egypte, ce qui a permis de réduire pratiquement à néant le nombre d'entrées.

     
    </article>

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :