• En Espagne, la crise incite de plus en plus de gens à quitter le pays

    LE MONDE | <time datetime="2012-11-01T12:30:46+01:00" itemprop="datePublished">01.11.2012 à 12h30</time> • Mis à jour le <time datetime="2012-11-01T12:34:43+01:00" itemprop="dateModified">01.11.2012 à 12h34</time>

    <figure class="illustration_haut"> Entre 50 000 et 300 000 Espagnols, selon les experts, auraient plié bagage pour fuir le chômage qui frappe un quart de la population active depuis 2009. </figure>

    "J'ai fait de longues études, j'avais beaucoup d'expérience dans mon domaine, je parle quatre langues et, malgré tout, j'ai dû quitter mon pays." Le constat est amer et sans appel. Poussée par la crise, comme beaucoup de ses compatriotes, Carmen Garcia Pinacho n'a pas eu le choix. Elle a quitté l'Espagne en janvier 2010.

    Direction Paris. Architecte espagnole de 37 ans, elle n'a guère tardé à trouver un emploi et se félicite de sa décision, mais elle a parfois le blues.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :