• Enfin libre....mouais !

    Enfin libre. C’est un Joseph Ratzinger visiblement soulagé qui a raccroché hier ses mules rouges au placard et rendu son anneau pontifical. Agé de 85 ans, Benoît XVI a quitté la cité du Vatican dans l’après-midi à bord d’un hélicoptère blanc, accompagné des cloches de Rome qui sonnaient à toute volée. Arrivé à la résidence pontificale de Castel Gandolfo, il devenu, à 20 heures précises, pape et évêque de Rome «émérite». Le premier depuis le renoncement de Célestin V, il y a plus de 700 ans.

    Pour la dernière fois, il s’est adressé à la foule depuis le balcon du palais d’été, en répétant qu’il ne serait «plus pape mais un simple pèlerin qui entame l’ultime étape de son pèlerinage sur terre».

    Auparavant, dans la matinée, il avait salué dans la salle Clémentine du Vatican une centaine de cardinaux déjà arrivés à Rome pour élire son successeur. «Parmi vous se trouve le prochain pape, auquel je promets déférence et obéissance inconditionnelles», a souligné Joseph Ratzinger qui, après les deux mois passés à Castel Gandolfo, retournera au Vatican pour passer sa retraite dans un couvent de sœurs. Le théologien allemand qui a expliqué vouloir se consacrer «à la prière et à la réflexion» a ainsi voulu écarter toute hypothèse d’interférence avec le futur souverain pontife.

    Mercredi, Benoît XVI avait présidé sa dernière audience publique devant la basilique Saint-Pierre et plus de 150 000 fidèles. Il est revenu une nouvelle fois sur sa décision de démissionner annoncée, à la surprise générale, le 11 février dernier: «J’ai senti que mes forces avaient diminué.»

    Surtout, il n’a pas caché les difficultés rencontrées durant son pontificat en allusion, semble-t-il, aux scandales des abus sexuels de prêtres catholiques, aux luttes internes au Vatican et à l’affaire Vatileaks: «Au cours des dernières années, l’Eglise a connu des moments de lumière mais aussi des moments où les eaux étaient agitées et où le Seigneur semblait dormir.»


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :