• Erdogan assimile le sionisme à un crime contre l'humanité

    Le Monde.fr avec AFP | <time datetime="2013-03-01T12:56:28+01:00" itemprop="datePublished">01.03.2013 à 12h56</time> • Mis à jour le <time datetime="2013-03-01T13:07:55+01:00" itemprop="dateModified">01.03.2013 à 13h07</time>

    <figure class="illustration_haut"> Le premier ministre turc Erdogan, le 27 février à Vienne. </figure>

    Le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, s'est attiré vendredi 1er mars de violentes critiques de la part du secrétaire général de l'Organisation des Nations unies (ONU), de Washington et d'Israël pour avoir assimilé, lors d'un discours prononcé mercredi à Vienne, le sionisme à un "crime contre l'humanité".

    "Comme c'est le cas pour le sionisme, l'antisémitisme et le fascisme, il devient maintenant inévitable de considérer l'islamophobie comme un crime contre l'humanité", a déclaré M. Erdogan devant le 5e Forum organisé par l'ONU pour promouvoir le dialogue entre les religions et entre les peuples.

    CONFÉRENCE DE L'ONU SUR LE "LEADERSHIP RESPONSABLE"


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :