• éventualité d’une rupture de la cuve du réacteur

    Eventualité d’une rupture de la cuve du réacteur

    L’IRSN s’inquiète de risques de cristallisation, qui pourrait créer des obturations ou des dépôts un peu partout. Quant à la fumée noire qui s’échappe toujours du réacteur 3, « une des hypothèses examinée par l’IRSN concerne l’éventualité d’une rupture de la cuve du réacteur suivie d’une interaction entre le corium (mélange de combustible et de métaux fondus) et le béton au fond de l’enceinte de confinement ».

    source


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :