• Hollande/Gayet : l'affaire se "corse"

    Source : gala.fr

    Le magazine Closer a lâché une bombe médiatique qui pourrait bien être en train de se transformer en scandale politique... Selon le site Internet Mediapart, l’appartement qui aurait abrité les relations secrètes du président de la République et de l’actrice Julie Gayet serait lié au grand banditisme.

    Depuis plusieurs mois, une rumeur de relation entre François Hollande et Julie Gayet enflait sur Internet. Photos à l’appui, juste avant le week-end, le magazine Closer a publié un « scoop », confirmant la relation supposée des deux personnalités. On y découvre le chef de l’État qui aurait « rejoint à scooter la comédienne dans son pied-à-terre où le président a pris l’habitude de passer la nuit ». Un appartement qui fait aujourd’hui polémique. Ce n’est pas son emplacement, « stratégique » dit Le Parisien, qui intéresse la presse généraliste, ni son aspect « quelconque », mais plutôt son histoire.

    Selon le site Internet Mediapart « l’appartement du 8earrondissement de Paris, utilisé secrètement par François Hollande pour ses rencontres avec une actrice, est au nom de Michel Ferracci [photo], soupçonné de liens avec le grand banditisme corse ». En effet, le nom de famille de cet homme devenu acteur dans la série Mafiosa et condamné à dix-huit mois d’emprisonnement avec sursis dans l’affaire du Cercle Wagram (lié à la mafia corse) le 4 novembre dernier, apparaît sur la boîte aux lettres du pied-à-terre.

    Lire la suite de l’article sur gala.fr


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :