• L'économie Libidinale

    Pour Bernard Stiegler, la question politique fondamentale est celle-ci : comment sauver le « capitalisme » et la productivité de la consommation contre tous les phénomènes destructeurs qui les menacent et conduisent à ce que le philosophe appelle la « guerre ». La mondialisation et le phénomène d'uniformisation des comportements et des modes de vie s'attaquent ainsi à la singularité des individus et des cultures. C'est par le biais de la technique numérique, de l'américanisation du monde, des monopoles et du contrôle de la distribution, que le capitalisme s'autodétruit en niant le concept de singularité, et la vocation combative des cultures.

    Wikipédia

    Dépasser la frustration de l’économie pulsionnelle et compulsive en développant des nouveaux champs d’investissements en donnant à la sublimation sa qualité de réajuster notre processus d’agencement de notre plaisir individuel et donc collectif. Ce qui fait sens doit sortir du cercle du court termisme et encourager la vision du plaisir sur le long terme. Donner plus de place à l’esprit créatif et à la contemplation de notre positionnement existenciel face à soi-même, face aux autres, à la terre et à la création.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :