• L’UE veut se préparer à un départ massif de Libyens de leur pays

    L’UE veut se préparer à un départ massif de Libyens de leur pays

    L’UE veut se préparer à un départ massif de Libyens de leur pays L’Union européenne a appelé jeudi la communauté internationale à se préparer à un départ massif de Libyens de leur pays, y compris par mer, face à l’avancée rapide des forces pro-Kadhafi vers Benghazi, fief de la rébellion.

    "Nous prions pour l’issue la meilleure possible mais nous devons être prêts au pire, un exode massif de réfugiés et de victimes" de la contre-offensive des forces armées du colonel Kadhafi, a estimé la commissaire européenne à l’aide humanitaire, Kristalina Georgieva, lors d’une conférence de presse.

    Alors que jusqu’ici, les personnes fuyant la Libye étaient pour l’essentiel des travailleurs étrangers cherchant à regagner leur pays, le nombre de Libyens parmi les réfugiés se présentant aux frontières tunisienne mais surtout égyptienne ne cesse de croître, a-t-elle dit.

    "Nous sommes arrivés au point où les conditions à Benghazi ont changé de manière significative, ce qui pose la question de savoir si nous ne devrions pas être prêts à évacuer les gens par mer à partir des zones vers lesquelles les combats se déplacent", a souligné Mme Georgieva.

    "Il est clair à présent que Benghazi est menacée" par les forces pro-Kadhafi, a-t-elle souligné.

    "Nous sommes prêts à relever le niveau de notre aide" aux réfugiés de Libye, a assuré la commissaire. Dans le même temps, "nous exhortons les autorités égyptiennes à aider ceux qui traversent la frontière" en provenance de Libye pour chercher un refuge, "et à améliorer les conditions" d’accueil des personnes déplacées.

    Les forces de Kadhafi sont aux portes de Benghazi, selon la télévision d’Etat libyenne, alors qu’un vote se prépare à l’ONU sur une zone d’exclusion aérienne visant à freiner la répression de la révolte.

    Depuis le 20 février, quelque 280.000 personnes ont fui la violence en Libye, dont plus de 151.000 personnes vers la Tunisie et 118.000 personnes vers l’Egypte, selon le Haut commissariat aux réfugiés (HCR).


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :