• Le gouvernement français ne fait rien pour défendre les Juifs

    Cet article a obtenu la kippa d'or de novembre 2012 avec la mention :

    "une demi-vérité est déjà un mensonge"

    manif-Ldj-28.08.2011-011

     

    Présidente du Comité de soutien à Lee Zitouni, Israélienne de 25 ans renversée (et décédée) à Tel Aviv par deux chauffards français ayant pris la fuite.
    Note Webrunner : tu oublies de  dire Amsallem, et c'est malhonnête de ta part, que les 2 chauffards "FRANÇAIS" sont juifs et ont la double nationalité....ce qui explique qu'ils ne sont pas inquiétés. Ce n'est pas la peine de faire un comité de soutient : vous n'avez qu'à vous débrouiller entre vous !!!! Vous êtes français quand ça vous arrange, ou israëliens quand c'est mieux pour vous !!! vous nous les gonflez avec la double nationalité.

    ENTRETIEN RÉALISÉ PAR MATHILDE GIBELIN

    La Ligue de Défense Juive vient d’asperger de peinture Houria Bouteldja, du parti des Indigènes. Une énième agression, jamais sanctionnée ni condamnée par le gouvernement, alors que celui-ci avait envisagé la dissolution de Génération Identitaire pour être monté sur le toit d’une mosquée en construction… Deux poids, deux mesures ?

    BV. Comment est perçue la LDJ dans la communauté juive : comme une milice ? un groupe interdit ?

    HA. Le mot milice est péjoratif au regard de la belle cause qu’elle mène ! Je voudrais éclaircir plusieurs points à son sujet. On lit beaucoup sur internet que la LDJ est interdite en Israël, c’est faux. Il est vrai qu’elle a repris le logo d’un parti politique juif d’extrême-droite des années 70 qui, lui, a été interdit. C’est donc un amalgame entre le groupe actuel et le parti interdit. Ensuite, la LDJ a pour vocation de défendre la diaspora juive. Donc en Israël, elle n’a aucune raison d’exister : nous avons un gouvernement et une armée qui nous défendent. En revanche, en France, le gouvernement ne fait rien pour défendre les Juifs, c’est donc un travail noble que fait la LDJ pour défendre sa communauté.

    Vous trouvez que le gouvernement français ne fait rien pour la communauté juive !

    En effet. Il sait d’ailleurs très bien qu’il ne défend pas correctement cette minorité et c’est pour cette raison qu’il laisse faire la LDJ. Croyez-moi, je préférerais qu’il interdise la LDJ et qu’il défende réellement les Juifs. Mais il ne le fait pas et vu les derniers événements, nous n’avons pas d’autre choix que d’avoir un tel groupe pour assurer notre défense. J’aimerais des groupes en face de nous aussi modérés que la LDJ : cela éviterait des tragédies telles que Toulouse. Malgré tout, la communauté juive est partagée. Certains veulent être discrets, ne pas provoquer et d’autres estiment qu’il faut lever la tête et approuvent donc les actions de la LDJ.

    Lorsque le gouvernement annonce vouloir dissoudre Génération Identitaire pour leur action pacifique à Poitiers mais laisse agir impunément la LDJ, vous comprenez que certains estiment qu’il y a, en France, deux poids, deux mesures ?

    Je trouve absurde de vouloir dissoudre ce groupe qui a manifesté son mécontentement de façon pacifique. S’il avait été question de la dissolution d’un groupe juif, la communauté aurait réagi. Mais cette histoire est malheureusement la même que celle du racisme anti-blanc. Le gouvernement français n’assume pas sa peau trop blanche. Il est évident que quelque chose cloche dans le gouvernement pour penser à interdire ce groupe de Poitiers et laisser la LDJ poursuivre ses actions. Mais ils savent peut-être qu’ils ne défendent pas assez les Juifs et, pour Poitiers, ils craignaient certainement les réactions de la communauté musulmane.

    Hava Amsallem, le 4 novembre 2012

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :