• Le vaccin contre la grippe A aurait provoqué des cas graves de trouble du sommeil

    Une étude française publiée fin juillet et que révèle Le Figaro, fait pour la première fois un lien entre la campagne de vaccination contre la grippe A fin 2009 et une soixantaine de cas de narcolepsie en France.

     

    Le lien est pour la première fois avéré en France. Selon une étude publiée fin juillet dans la revue Brain et révélée par Le Figaro, il existe un lien entre les vaccinations massives contre la grippe A à la fin de l'année 2009 et une soixantaine de cas de narcolepsie. Cette étude a été menée par une équipe de chercheurs français et a été financée par l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM), indique le quotidien.

    La narcolepsie est une maladie peu courante. On compte 1 cas sur environ 3.300 à 5.000 personnes, rappelle Le Figaro. Les symptômes : un besoin de sommeil et des endormissements incontrôlés à tout moment, mais aussi des crises de cataplexie (perte du tonus musculaire).

    Près de 5.7 millions Français vaccinés

    Ce n'est pas la première étude qui met en lumière cet effet secondaire. Dès 2010, en Finlande, en Suède, en Irlande et en Grande-Bretagne, d'autres chercheurs ont révélé le même constat, notamment chez des enfants vaccinés contre la grippe H1N1.

    Près de 5.7 millions Français ont été traités avec ce vaccin. Sur la soixantaine de malades, certains sont reconnus handicapés à 80 %, ajoute Le Figaro, et perçoivent des pensions d'invalidité. En 2009, lorsque Roselyne Bachelot, ministre de la Santé de l'époque, a commandé des millions de doses aux laboratoires, la France a signé une clause, en cas d'effets indésirables. C'est l'État qui prendrait en charge les indemnisations et pas les laboratoires. Les victimes espèrent donc que cette nouvelle étude fera avancer leur dossier d'indemnisation.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :