• Lot : ça sent le schiste !

    Lot : ça sent le schiste !

    voir aussi : ici

    Après l'annonce d'un permis exclusif pour la recherche de gaz de schiste sur le Larzac, coté Aveyron, accordé à une société américaine, c'est au tour du département du Lot d’être victime de l’appétit vorace des sociétés pétrolières. Une demande de permis d'exploration a en effet été exprimée par la société anglaise 3Legs Oil and Gaz pour un site de 5.710 km² sur Cahors. La demande a été mise en concurrence (Journal Officiel du 24 août 2010), mais aucun autre concurrent ne s’étant manifester sur ce secteur, c’est bien cette société britannique qui remporte le droit de recherche du gaz de schiste sur notre département, et éventuellement d’en assurer l’extraction.

    Qu’est ce que le gaz de schiste, comment l’exploite t-on, quels sont les enjeux pour l’environnement ? Autant de question auxquelles nous allons tenter de répondre au travers de ce dossier. La diminution des ressources pétrolières poussent les multinationales de l’énergie à exploiter des gisements qui étaient encore non rentables il y a quelques années et à développer des techniques d’extraction nouvelles. Peu importe que l’exploitation de nouveau gisements, à l’aide de ces techniques extrêmement polluantes et dangereuses pour la santé publique fassent aujourd’hui polémique en Amérique du Nord, puisqu’il y a énormément d’argent en jeu. Peu importe que le gouvernement français nous ait « enfumé » avec le grenelle de l’environnement, puisqu’il n’en reste presque rien aujourd’hui, et qu’avant son départ du ministère, Jean-Louis Borloo a signé les permis d’explorer et livré une partie du territoire national aux marché financiers.

    Nous vous laissons donc découvrir ce dossier. Il est urgent de réagir. Plusieurs réunions publiques ont déjà eu lieu dans le Larzac et José Bové est même revenu du parlement européen pour se saisir de la lutte citoyenne et environnementale qui va s’engager. Un collectif citoyen lotois se forme et va tenter d’informer, dans un premier temps, les élus de notre département sur l’urgence de la situation. Nous avons contacté la préfecture du Lot, qui doit nous informer des procédures qui seront suivies et du calendrier prévisible. La société 3 Legs Oil and Gaz, quant à elle, reste sourde à nos demandes de renseignements… Si vous souhaitez vous aussi agir, rejoignez le collectif qui se forme. Les taches ne manquent pas, informations, réunions publiques, déplacement, site internet, etc. Si vous n’avez pas de temps disponible pour participer à ce mouvement citoyen mais un peu de sous d’avance, vous pouvez le soutenir financièrement !

    la suite ici


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :