• Pierre-Yves Rougeyron, interrogé par Pierre Jovanovic - Septembre 2013

    Malgré sa jeunesse relative, Pierre-Yves Rougeyron s’avère être l’un des meilleurs spécialistes de la loi du 3 janvier 1973, une loi qui a interdit au trésor public français de présenter ses propres effets à l’escompte de la Banque de France, ce qui en termes plus simples signifie que l’État français ne peut plus emprunter à sa banque centrale, et se trouve obligé d’emprunter sur les marchés financiers, et dès lors, de payer des intérêts à des investisseurs privés.

     

    Histoire d’une trahison des présidents Pompidou et Giscard au profit des banquiers.

     

    La dette, un système qui rapporte beaucoup à quelques uns, en ruinant tous les autres par de impôts croissants (pour mémoire, aux États-Unis, il n’y avait pas d’impôt sur le revenu. Celui-ci n’est apparu qu’après la création de la Réserve Fédérale, un cartel de banques privées qui depuis se gavent sur le dos du peuple américain).

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :