• votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire
  • Ancien gouverneur militaire de Paris et président du Comité de la Flamme, le général Dary a confié à RT France sa vision de la démission de son «ami» le général de Villiers, ainsi que de l'état des finances des armées.


    votre commentaire
  •  Emmanuel Macron a annoncé jeudi la création «dès cet été» de centres d'examen pour demandeurs d'asile en Libye «afin d'éviter aux gens de prendre des risques fous alors qu'ils ne sont pas tous éligibles à l'asile», explique-t-il.

    En déplacement à Orléans, Emmanuel Macron a annoncé jeudi la création de «hot spots» en Libye «dès cet été». La France va créer des centres pour demandeurs d'asile «afin d'éviter aux gens de prendre des risques fous alors qu'ils ne sont pas tous éligibles à l'asile», a déclaré le président de la République en marge d'une visite d'un centre d'hébergement pour réfugiés. «Les gens, on va aller les chercher. Je compte le faire dès cet été», a-t-il poursuivi.

    note Webruner : ça n'empêchera pas les autres de continuer à venir


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • Florent Marchet / Narbonne Plage 


    votre commentaire
  • « L’Italie se dégrade à vue d’œil et offre toujours moins aux jeunes. Il suffit de parler avec les gens pour comprendre que s’en aller est peut-être la seule solution » : comme des milliers de jeunes Italiens, Antonio Davide d’Elia a décidé d’émigrer.

    [...]

    « L’Italie, c’est là où je suis né, où j’aimerais fonder une famille et vieillir, mais de façon digne. Je voudrais y retourner, mais seulement quand “maman Italie” recommencera à prendre soin de ses enfants que, malheureusement, elle a décidé d’abandonner il y a quelques décennies », confie à l’AFP le jeune homme de 26 ans.

    Selon la Fondation Migrantes, quelque 40.000 Italiens âgés de 18 à 34 ans ont quitté en 2015 la péninsule pour tenter leur chance à l’étranger. Un chiffre qui conduit régulièrement la presse et les responsables politiques à s’inquiéter de la « fuite des jeunes » ou « des cerveaux » du pays.

    [...]

    Après deux années de récession, la péninsule connaît une croissance exsangue depuis 2014, avec une hausse du PIB de 1,3 % prévue par exemple cette année. Le taux de chômage est supérieur à 11 %, largement au-dessus de la moyenne de la zone euro (9,3 %), et chez les 15-24 ans, il atteint même 37 %, contre une moyenne européenne de 18,7 %.

    [...]

    Sergio Mello, qui a créé une start-up à Hong Kong, avant de rejoindre San Francisco, estime que « l’Italie n’offre pas un environnement fertile pour développer une entreprise compétitive ». « La bureaucratie fait perdre du temps », devenir « fou », et le système favorise « les voleurs » au détriment de « ceux qui paient leurs impôts », dit-il, fustigeant « une farce ».

    Pour beaucoup, la désillusion est trop grande. Le fonctionnement de l’État, la fraude fiscale « créent un dégoût et une défiance vis-à-vis de l’avenir », souligne Valentina, tandis que Sergio juge « mort » tout espoir de changement.

    Pour autant, le gouvernement s’efforce d’inciter ses diplômés à rentrer, avec notamment une nouvelle niche fiscale permettant en cas de retour de bénéficier d’une exonération de 50 % sur les revenus professionnels pendant maximum cinq ans.


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire