• Ukraine : communiqué de Xavier Moreau

    Publié par  le 18 février 2014 dans Articles - 1 commentaire

    Ukraine : communiqué de Xavier Moreau
     
     
     

    Alors que le Président Ianoukovitch avait cédé piteusement à toutes les demandes de l’opposition, les milices néo-nazies de Maïdan ont de nouveau lancé l’assaut contre les bâtiments publics et les forces de l’ordre.

    Cela confirme ce que nous avions précédemment analysé :
    - Ni Iatsenouk, ni Klitschko ne contrôlent les manifestants. Ils valident, après coup, les émeutes pour ne pas avoir l’air dépassés par les événements, mais ils ne maîtrisent rien.
    - Le seul leader qui contrôle plus ou moins les émeutiers est vraisemblablement Tiagnibok. Son peu de représentativité dans le pays le pousse naturellement à chercher l’affrontement armé. Les États-Unis l’ont mis au centre de leur opération de déstabilisation.
    - Les États-Unis ont choisi la guerre civile comme nous l’avions annoncé précédemment. La question est de savoir si l’Allemagne a validé elle aussi, cette fuite en avant.
    - Les milices savent qu’après la fin des jeux de Sotchi, le 23 février prochain, la Russie aura les mains plus libres pour agir, elles tentent donc de mettre à profit les cinq jours restants.

    Malgré cette situation catastrophique pour les Ukrainiens, il convient de rappeler deux éléments essentiels à sa compréhension :
    - Le premier responsable, bien avant les leaders de l’opposition et les milices fascistes est le Président Ianoukovitch, qui laisse faire ce qu’aucun pays dans le monde n’aurait jamais accepté. C’est essentiellement le cas des États-Unis, où la répression d’”Occupy Wallstreet” a atteint une violence, bien au delà de celle qu’a employé jusque là le ministère de l’intérieur ukrainien.
    - Le gouvernement ukrainien a les moyens en quelques jours de reprendre la situation en main, seule la lâcheté et la corruption du Président Ianoukovitch l’en empêchent.

    Xavier Moreau


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :