• une fois enclenché, l’indépendantisme est difficile à arrêter

    Après les passions de la crise catalane, voici la politique des petits pas au Groenland. L’immense île vient de se doter d’un nouveau gouvernement, qui doit la mener à l’indépendance.

    Le Danemark, à qui appartient ce territoire prometteur, serait prêt à y consentir. Car Copenhague sent bien que les Groenlandais ne sont, eux, pas prêts. Essayer de les retenir serait le meilleur moyen d’accélérer un processus peut-être irréversible.

    Au Groenland, aux îles Féroé, comme en Catalogne, une fois enclenché, l’indépendantisme est difficile à arrêter.

    source : LE TEMPS.CH

     

    Pour plus de compréhension sur la vague indépendantiste, se référer aux ouvrages de Pierre HILLARD


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :