• Une nouvelle infection transmise par les tiques

     

    source

     

    Une équipe internationale a décelé chez plusieurs personnes une nouvelle maladie infectieuse transmise par des piqûres de tiques et baptisée "neoehrlichiose".

     

    Une piqûre de tique passe souvent inaperçue. Or elle peut être dangereuse, puisque les tiques sont susceptibles de transmettre différents germes responsables de maladies graves, comme la maladie de Lyme, due à une bactérie du nom de Borrelia.

    11 personnes infectées et guéries

    Une équipe internationale de chercheurs a rapporté, dans la revue Clinical Infectious Disease11 cas d’infections inédites chez l'homme, due à une bactérie découverte chez des rats et des tiques en 2004 au Japon : CandidaNeoehrlichia mikurensis. Ces infections, baptisées "neoehrlichiose", sont survenues entre 2010 et 2013.

    PATIENTS. Les 11 patients en question, âgés de 67 ans en moyenne, et vivant en Suisse, Suède, Allemagne et République tchèque, étaient tous immunodéprimés : ils présentaient une leucémie lymphocytaire chronique, maladie cancéreuse du sang touchant des cellules du sang appelées "lymphocytes B". Leurs symptômes : inflammation systémique, fièvre élevée avec des poussées fébriles à 40 °C et sueurs nocturnes. Cinq des 11 patients avaient été piqués par des tiques. 

    Six patients ont subi des complications thromboemboliques et vasculaires associées à l’infection, et parfois sévères (thromboses veineuses profondes, embolie pulmonaire).

    TRAITEMENT. Une fois le diagnostic établi, tous les patients ont été traités efficacement par un antibiotique appelé "doxycycline" avec une amélioration rapide et spectaculaire de tous les symptômes dès le premier jour du traitement.


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :