• Xerfi Canal Jean-Michel Quatrepoint L'orgueil industriel allemand


    Pour ceux qui avaient encore quelques illusions sur la coopération, d'égal à égal, entre la France et l'Allemagne dans l'industrie, le « nein » d'Angela Merkel au projet de fusion entre EADS et BAE devrait résonner comme un avertissement.
    Si Berlin a dit non, c'est tout simplement parce qu'une telle fusion ne correspond pas à ses ambitions, avouées comme inavouées, dans le secteur aéronautique. Et les Français devraient comprendre, une bonne fois pour toutes, que l'Allemagne, sa classe politique et ses groupes industriels,ont, eux, une véritable stratégie. L'industrie c'est eux...
    Airbus et Eurocopter ont été les moyens pour l'Allemagne, il y a de cela quarante ans, de revenir dans un secteur que la défaite de 1945 l'avait contrainte d'abandonner. Pendant des décennies, elle s'est mise dans le sillage de la France, qui apportait ses technologies, son savoir-faire, sa recherche. L'Allemagne, elle, finançant largement le développement des nouveaux appareils. Peu à peu, elle a récupéré des usines, des heures de travail, un savoir-faire. Son modèle mercantiliste la poussant à localiser sur son territoire le maximum de valeur. [...]


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :