• votre commentaire

  • votre commentaire
  • Jérusalem appartient aussi aux chrétiens !!!!!!!!!!!!!!!

     

     


    votre commentaire

  • votre commentaire
  •  

    Dimanche 24 septembre, le site de Lyon Mag a fait savoir que Nordahl L., un ex-militaire âgé de 34 ans et suspecté d’être à l’origine de l’enlèvement de Maëlys de Araujo, 9 ans (disparue le 26 août 2017 à Pont-de-Beauvoisin, dans l’Isère), avait fait appel à un nouvel avocat : Alain Jakubowicz (à gauche de l’image).

    Président de la LICRA (association pseudo-antiraciste) depuis 2010, l’avocat d’affaires qui fréquente la synagogue orthodoxe de Lyon fut le patron du CRIF Rhône-Alpes (antenne locale de l’organisme ultra-sioniste) de 1995 à 2004.

    Jakubowicz est également un proche du B’naï Brith, influent lobby juif international fondé en 1843, et de la Grande Loge de France, obédience maçonnique créée en 1894.

    Illustration de son radicalisme communautaire : pourfendeur de la lutte contre l’islamophobie (assimilée à une « imposture »), Jakubowicz a également déclaré qu’il aurait volontiers poursuivi Pierre Desproges pour antisémitisme si l’humoriste était encore vivant et en activité.

    À noter : deux anciens cadres de la communauté juive (Maurice Gutman du CRIF et Bill Surkis du B’naï Brith) avaient fait l’objet de condamnations judiciaires dans des affaires de pédophilie.

    Détail troublant : une partie des scellés de l’affaire Maëlys auraient accidentellement été détruits lors de l’incendie – imputé à un obscur groupuscule anarchiste anonyme – des locaux techniques de la gendarmerie de Grenoble. 

    source E&R


    votre commentaire
  • Le président socialiste vénézuélien Nicolas Maduro a annoncé dimanche la création du "Petro", une monnaie virtuelle basée sur les réserves de pétrole du pays, pour lutter contre le "blocus financier" des Etats-Unis.

    "J'annonce que le Venezuela va mettre en place un nouveau système de cryptomonnaie basé sur ses réserves pétrolières. Le Venezuela va créer une cryptomonnaie, le Petro, pour progresser en matière de souveraineté monétaire, pour procéder à ses transactions financières malgré le blocus financier", a déclaré M. Maduro lors de son émission télévisée hebdomadaire.

    Outre le pétrole -dont le Venezuela détient les réserves les plus importantes de la planète- cette nouvelle monnaie virtuelle sera basée sur le gaz, les stocks d'or et de diamants, a indiqué le président.

    "Cela nous permettra d'avancer vers de nouvelles formes de financement international pour le développement économique et social du pays ", a-t-il déclaré.

    Mis en difficulté par la chute des cours du pétrole, dont il tire 96 % de ses devises, sanctionné par les agences de notation, le pays est acculé à restructurer une dette extérieure estimée à environ 150 milliards de dollars par certains experts, alors que sa population souffre déjà de graves pénuries d'aliments et de médicaments, faute d'argent pour les importer.

    Le Venezuela et la compagnie pétrolière d'Etat PDVSA sont déjà considérés comme étant en défaut de paiement partiel par plusieurs agences de notation.

    Face à cela, Caracas accuse Washington de "persécution financière", auquel le président américain Donald Trump ayant imposé fin août des sanctions économiques au Venezuela.

    03/12/2017 21:24:18 -          Caracas (AFP) -          © 2017 AFP


    votre commentaire
  •  Partie 2


    votre commentaire
  • Une note de lecture sur un roman sous-titré : "Le jour où tout s'embrasa".


    votre commentaire
  • Suite à un entretien, Adrien Abauzit dit que les Juifs n’ont pas joué de rôle dans la révolution de 1789 et la constitution de Vatican II [1]. Lors d’échanges sur des forums, il me cite en affirmant que je rejoins ses propos. [2]

    Il va de soi que je n’ai jamais dit cela en privé comme en public :

    J’ai toujours affirmé qu’il y avait une bataille à mort depuis le Golgotha entre la synagogue (talmud) et l’Eglise catholique avec des répercussions politiques.
    L’habileté de la synagogue, c’est d’utiliser des « voitures-balai » parmi des non-Juifs qui, depuis 2000 ans, sont les relais plus ou moins efficaces de l’idéal rabbinique.

    Toutes les hérésies et/ou les idéologies proposées par ces courants, sans pouvoir toutes les citer : arianisme, bogomiles, albigeois, cathares, hussisme, protestantisme sous toutes ses formes, franc-maçonnerie athée ou déiste, rose-croix, martinisme, « Être Suprême » cher à Robespierre, synarchie, etc., ne sont que les outils de la synagogue pour renverser un modèle catholique trinitaire avec ses implications politiques.

     – Quand le goy Pic de la Mirandole publie son livre « Neuf cents conclusions » en 1486, son ouvrage est condamné par l’Eglise car ses propos mettent « la magie et la cabale au-dessus du témoignage des Evangiles ». Ce goy était un outil utile au service de la synagogue.
    – Il en va de même avec les Luther, Calvin… imprégnés de gnose via les Rose-Croix. Ils étaient des outils utiles à la synagogue car le protestantisme est un christianisme judaïsé.
    – Quand le protestant Philippe Rühl brise la Sainte Ampoule datant du baptême de Clovis, il est un outil utile de la synagogue. Quand Robespierre met à l’honneur l’ « Être Suprême», il porte au pinacle en fait l’En-Sof (Dieu infini) propre à la Kabbale.
    – Quand Adrien Duport favorise, en 1791, l’obtention de la citoyenneté française aux Juifs, il est un outil utile de la synagogue.
    – Quand Napoléon I convoque le Grand Sanhédrin en 1807, il est un outil utile de la synagogue.
    – Quand de Gaulle rétablit les principes de 1789 en 1944/1945, il est un outil utile de la synagogue.

    On pourrait citer bien d’autres exemples.

    Ce n’est pas parce qu’on ne trouve pas ou peu de Juifs dans certains grands événements de l’histoire qu’il faut les écarter. Tous ces non-Juifs sont imprégnés à divers degrés de libéralisme (nominalisme, naturalisme…) hérité de la synagogue talmudique qui est l’essence même de la Révolution.
    Monseigneur Henri Delassus a prouvé magistralement dans son livre paru en 1910 « La conjuration anti-chrétienne » le rôle de la synagogue qui, via des idéologies (franc-maçonnerie…), a su téléguider les esprits de non-Juifs à son profit.

    C’est aux non-Juifs (goy) de rester fidèles à l’esprit de la Tradition afin de torpiller les initiatives spirituelles et politiques de la « synagogue de Satan » en reprenant l’expression de saint Jean (Apocalypse II, 9; III, 9).

    Pierre Hillard

    source

     

     


    votre commentaire
  • Le Comité d’enquête va former une commission chargée d’enquêter sur les circonstances de l’assassinat du tsar Nicolas II, de son épouse et de ses cinq enfants.

     

    C’est une vieille lune antisémite qui était jusqu’à présent cantonnée aux franges les plus extrémistes de l’Église orthodoxe russe. L’idée que l’assassinat de la famille impériale russe par les bolchéviques, en 1918, puisse relever du « meurtre rituel » a effectué un retour en force fin novembre, promue à la fois par de hauts responsables du clergé et du Comité d’enquête.

    Institution judiciaire de premier plan et traditionnel bras armé du Kremlin dans les affaires sensibles, le Comité d’enquête va former une commission spéciale chargée de se pencher sur le sujet, réunissant des membres de l’Église et des historiens, a indiqué l’une de ses dirigeantes au cours d’une conférence consacrée à la mort des Romanov, lundi 27 novembre, à Moscou. « Nous vérifions toutes les versions possibles des circonstances du décès, notamment la destruction des corps à l’aide de feu et d’acide, leur décapitation… ainsi que la version d’un meurtre rituel », y a déclaré Marina Molodtsova, une haute responsable du Comité d’enquête.

    Lors de la même conférence, la théorie du meurtre rituel a reçu un autre soutien de poids, celui de l’évêque Tikhon, un dignitaire religieux qui passe pour être le confesseur du président russe, Vladimir Poutine. Selon l’évêque, cette théorie est partagée par de nombreux membres de la commission d’enquête, qu’il dirige, mise en place par le Patriarcat sur l’exécution de la famille Romanov. « Les bolchéviques et leurs hommes de main n’étaient pas étrangers à toutes sortes de rituels symboliques », a-t-il ensuite expliqué à l’agence RIA Novosti.

    Lire la suite de l’article sur lemonde.fr

    La communauté juive crie à l’antisémitisme...

    source E&R


    votre commentaire
  • Le 9 septembre 2018, la population suédoise sera appelée à voter pour les élections législatives. En 2015, lors de la crise migratoire en Europe, le pays avait recueilli 160 000 demandes d’asile. Un chiffre très élevé pour une population de 9,5 millions d’habitants. La seule force politique d’envergure qui s’est opposée à cette politique migratoire très libérale est celle des Démocrates de Suède. La 3ème force politique du pays entend bien poursuivre sa progression et n’hésite pas à mettre l’accent sur l’immigration et notamment sur les problèmes de ghettoïsation que connait le royaume. Voici le clip (anxiogène ou réaliste selon la perception), mis en ligne par les Démocrates de Suède, avec la traduction en français :

     

     

    « Vous les sociaux-démocrates, vous les libéraux et vous les médias suédois, aviez tort. L’immigration de masse n’est pas profitable, nous le savons aujourd’hui. Nous savons qu’en réalité elle engendre des coûts énormes et qu’elle impose des restrictions à notre société. Alors qu’ici régnait autrefois l’ordre et le bien-être, il y a désormais des barbelés et des caméras de surveillance. Vous avez créé une Suède dans laquelle les familles sont forcées de déménager parce qu’elles ne se sentent plus en sécurité dans leurs propres quartiers.

    C’est une Suède dans laquelle le système d’aide sociale est en train de s’effondrer et où les amis et la famille meurent en attendant une aide médicale. Une Suède où les femmes sont violées par des individus ou par des gangs, où les filles sont mutilées et mariées contre leur gré.

    Dans certaines parties de notre pays, il y a déjà une guerre civile entre des gangs rivaux. Les voitures brûlent, les ambulanciers sont agressés, les postes de police sont plastiqués, on tire avec des armes à feu sur les agents de police. La terreur est désormais une réalité en Suède. Les Suédois sont attaqués, mutilés et assassinés dans nos propres rues.

    Vous prétendez avoir maintenant saisi la gravité de la situation. Vous affirmez soutenir une politique d’immigration plus responsable. Pourtant, l’immigration de masse continue. Cette année seulement, 6 nouveaux Rinkeby [1] se sont ajoutés. Alors que vous permettez, dans le même temps, à des dizaines de milliers de personnes de résider dans notre pays de manière illégale.

    Parce que personne d’autre n’ose le dire, je vais m’en charger. Vous n’avez rien compris. Ce sont vous les sociaux, démocrates, vous les libéraux, et vous les médias suédois qui avez continué à créer des problèmes pour notre pays. À travers vos décisions irresponsables, votre incapacité à évaluer les résultats de vos politiques, et avant tout à travers vos mensonges. Vous avez créé des problèmes avec lesquels nous sommes maintenant tous forcés de vivre. Et vous avez fourni beaucoup d’efforts pour y parvenir.

    Des gens ont été assassinés et continueront à être assassinés à cause de vos politiques. Et vous allez continuer à dissimuler et à mentir. Le clivage en Suède n’est pas entre la gauche et la droite, entre les riches et les pauvres, entre les hommes et les femmes. C’est un conflit entre ceux qui détruisent notre pays et ceux qui œuvrent à le sauver. Le conflit est entre vous et nous.

    Mon nom est Jimmie Åkesson et je vais faire tout ce qui est en mon pouvoir pour résoudre ce chaos que vous les sociaux-démocrates et les libéraux avez créé. Nous pouvons et nous allons résoudre ceci. Les élections générales se tiendront dans moins d’un an. »


    votre commentaire

  • votre commentaire
  • Posté le 4 novembre 2013 par La rédaction dans Informatique et Numérique

     

    Dans son dernier rapport sur les radiofréquences, l’Anses en a profité pour tester les dispositifs anti-ondes. Verdict.

    La méfiance vis-à-vis des radiofréquences reste forte et l’explosion des personnes dites « electro-sensibles » a donné des idées à certains. C’est ainsi que l’on voit fleurir des dispositifs censés nous protéger des ondes. Parmi les solutions les plus en vogue, le patch séduit de plus en plus. Petit, pratique et pas trop cher, quelques dizaines d’euros,  ces patchs à placer à l’arrière de son téléphone portable promettent d’absorber les ondes émises. Certains d’entre eux promettent même jusqu’à 99% de réduction du DAS. Le DAS, ou Débit d’absorption spécifique, est un marqueur de l’énergie dégagée par le rayonnement électromagnétique  auquel est soumis l’utilisateur de l’appareil. Des performances en partie confirmées par les tests de l’Anses. 

    Parmi les 13 dispositifs anti-ondes, 11 patchs et 2 pastilles à coller. Les dispositifs de type étui de protection conduisent effectivement à une diminution allant de 71,56% à 99,53% du DAS ! En revanche, les dispositifs anti-ondes à positionner sur la batterie ou directement sur le téléphone ne montrent qu’une réduction de quelques pourcents.  Enfin, les systèmes à placer près de l’antenne permettent une réduction du DAS entre 8% et 76% environ. 

    Le principe est de coller du métal au dos du téléphone. « Cela modifie l’antenne. Il est alors possible de diminuer le DAS car l’antenne n’est plus adaptée à son environnement, elle n’est plus apte à délivrer toute la puissance initiale. » explique Olivier Merckel, de l’ANSES.

    De quoi confirmer les dispositifs dans leur utilité. Oui mais, il y a un mais ! En effet, en contrepartie de la diminution du DAS, la capacité de réception de l’appareil s’en retrouve très limitée, «[…] rendant difficile voire impossible la réception des appels » précise le rapport. En fait, l’appareil se retrouvant avec une  puissance diminuée, il n’est plus capable de fonctionner correctement et émet plus fort pour tenter de maintenir la liaison avec les antennes-relais. Tout le contraire de l’effet recherché. De plus, cela vide la batterie, déjà rapide à se décharger pour les Smartphones.

    La conclusion de l’Anses est claire : « aucun effet probant de ces dispositifs sans une altération des performances du téléphone mobile. Au contraire, les protections qui modifient les performances radioélectriques des téléphones mobiles, en dégradant par exemple les capacités de réception, risquent, dans des conditions d’utilisation réelles, d’augmenter le niveau d’exposition de l’utilisateur. »

    Par Audrey Loubens, journaliste scientifique


    votre commentaire
  • C’est un scoop international, un documentaire à couper le souffle, diffusé sur la chaine italienne Canale 5 en novembre 2017 : Gian Micalessin a retrouvé trois tireurs d’élite, trois responsables du massacre de la place Maïdan qui, loin d’être pro-russes, étaient au contraire sous autorité pro-américaine. Ce documentaire exceptionnel le démontre : en Ukraine la tuerie du Maïdan qui a fait 80 morts et d’innombrables blessés et qui a renversé le pouvoir légitime du président Ianoukovytch a bien été commandité par les services spéciaux américains via leur homme de Géorgie, Mikhaïl Saakachvili

     


    votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire

  • votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique