• votre commentaire

  • votre commentaire
  • Jérusalem appartient aussi aux chrétiens !!!!!!!!!!!!!!!

     

     


    votre commentaire

  • votre commentaire
  •  

    Dimanche 24 septembre, le site de Lyon Mag a fait savoir que Nordahl L., un ex-militaire âgé de 34 ans et suspecté d’être à l’origine de l’enlèvement de Maëlys de Araujo, 9 ans (disparue le 26 août 2017 à Pont-de-Beauvoisin, dans l’Isère), avait fait appel à un nouvel avocat : Alain Jakubowicz (à gauche de l’image).

    Président de la LICRA (association pseudo-antiraciste) depuis 2010, l’avocat d’affaires qui fréquente la synagogue orthodoxe de Lyon fut le patron du CRIF Rhône-Alpes (antenne locale de l’organisme ultra-sioniste) de 1995 à 2004.

    Jakubowicz est également un proche du B’naï Brith, influent lobby juif international fondé en 1843, et de la Grande Loge de France, obédience maçonnique créée en 1894.

    Illustration de son radicalisme communautaire : pourfendeur de la lutte contre l’islamophobie (assimilée à une « imposture »), Jakubowicz a également déclaré qu’il aurait volontiers poursuivi Pierre Desproges pour antisémitisme si l’humoriste était encore vivant et en activité.

    À noter : deux anciens cadres de la communauté juive (Maurice Gutman du CRIF et Bill Surkis du B’naï Brith) avaient fait l’objet de condamnations judiciaires dans des affaires de pédophilie.

    Détail troublant : une partie des scellés de l’affaire Maëlys auraient accidentellement été détruits lors de l’incendie – imputé à un obscur groupuscule anarchiste anonyme – des locaux techniques de la gendarmerie de Grenoble. 

    source E&R


    votre commentaire
  • Le président socialiste vénézuélien Nicolas Maduro a annoncé dimanche la création du "Petro", une monnaie virtuelle basée sur les réserves de pétrole du pays, pour lutter contre le "blocus financier" des Etats-Unis.

    "J'annonce que le Venezuela va mettre en place un nouveau système de cryptomonnaie basé sur ses réserves pétrolières. Le Venezuela va créer une cryptomonnaie, le Petro, pour progresser en matière de souveraineté monétaire, pour procéder à ses transactions financières malgré le blocus financier", a déclaré M. Maduro lors de son émission télévisée hebdomadaire.

    Outre le pétrole -dont le Venezuela détient les réserves les plus importantes de la planète- cette nouvelle monnaie virtuelle sera basée sur le gaz, les stocks d'or et de diamants, a indiqué le président.

    "Cela nous permettra d'avancer vers de nouvelles formes de financement international pour le développement économique et social du pays ", a-t-il déclaré.

    Mis en difficulté par la chute des cours du pétrole, dont il tire 96 % de ses devises, sanctionné par les agences de notation, le pays est acculé à restructurer une dette extérieure estimée à environ 150 milliards de dollars par certains experts, alors que sa population souffre déjà de graves pénuries d'aliments et de médicaments, faute d'argent pour les importer.

    Le Venezuela et la compagnie pétrolière d'Etat PDVSA sont déjà considérés comme étant en défaut de paiement partiel par plusieurs agences de notation.

    Face à cela, Caracas accuse Washington de "persécution financière", auquel le président américain Donald Trump ayant imposé fin août des sanctions économiques au Venezuela.

    03/12/2017 21:24:18 -          Caracas (AFP) -          © 2017 AFP


    votre commentaire
  •  Partie 2


    votre commentaire
  • Une note de lecture sur un roman sous-titré : "Le jour où tout s'embrasa".


    votre commentaire
  • Suite à un entretien, Adrien Abauzit dit que les Juifs n’ont pas joué de rôle dans la révolution de 1789 et la constitution de Vatican II [1]. Lors d’échanges sur des forums, il me cite en affirmant que je rejoins ses propos. [2]

    Il va de soi que je n’ai jamais dit cela en privé comme en public :

    J’ai toujours affirmé qu’il y avait une bataille à mort depuis le Golgotha entre la synagogue (talmud) et l’Eglise catholique avec des répercussions politiques.
    L’habileté de la synagogue, c’est d’utiliser des « voitures-balai » parmi des non-Juifs qui, depuis 2000 ans, sont les relais plus ou moins efficaces de l’idéal rabbinique.

    Toutes les hérésies et/ou les idéologies proposées par ces courants, sans pouvoir toutes les citer : arianisme, bogomiles, albigeois, cathares, hussisme, protestantisme sous toutes ses formes, franc-maçonnerie athée ou déiste, rose-croix, martinisme, « Être Suprême » cher à Robespierre, synarchie, etc., ne sont que les outils de la synagogue pour renverser un modèle catholique trinitaire avec ses implications politiques.

     – Quand le goy Pic de la Mirandole publie son livre « Neuf cents conclusions » en 1486, son ouvrage est condamné par l’Eglise car ses propos mettent « la magie et la cabale au-dessus du témoignage des Evangiles ». Ce goy était un outil utile au service de la synagogue.
    – Il en va de même avec les Luther, Calvin… imprégnés de gnose via les Rose-Croix. Ils étaient des outils utiles à la synagogue car le protestantisme est un christianisme judaïsé.
    – Quand le protestant Philippe Rühl brise la Sainte Ampoule datant du baptême de Clovis, il est un outil utile de la synagogue. Quand Robespierre met à l’honneur l’ « Être Suprême», il porte au pinacle en fait l’En-Sof (Dieu infini) propre à la Kabbale.
    – Quand Adrien Duport favorise, en 1791, l’obtention de la citoyenneté française aux Juifs, il est un outil utile de la synagogue.
    – Quand Napoléon I convoque le Grand Sanhédrin en 1807, il est un outil utile de la synagogue.
    – Quand de Gaulle rétablit les principes de 1789 en 1944/1945, il est un outil utile de la synagogue.

    On pourrait citer bien d’autres exemples.

    Ce n’est pas parce qu’on ne trouve pas ou peu de Juifs dans certains grands événements de l’histoire qu’il faut les écarter. Tous ces non-Juifs sont imprégnés à divers degrés de libéralisme (nominalisme, naturalisme…) hérité de la synagogue talmudique qui est l’essence même de la Révolution.
    Monseigneur Henri Delassus a prouvé magistralement dans son livre paru en 1910 « La conjuration anti-chrétienne » le rôle de la synagogue qui, via des idéologies (franc-maçonnerie…), a su téléguider les esprits de non-Juifs à son profit.

    C’est aux non-Juifs (goy) de rester fidèles à l’esprit de la Tradition afin de torpiller les initiatives spirituelles et politiques de la « synagogue de Satan » en reprenant l’expression de saint Jean (Apocalypse II, 9; III, 9).

    Pierre Hillard

    source

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires